Bilan de l’Assemblée Générale du 12 octobre 2020

Le 12 octobre 2020, les membres de l’association La Maison Passive se sont réunis en assemblée générale extraordinaire et ordinaire en modalité distancielle dans le respect des règles sanitaires.

 

Notre présidente, Laurence BONNEVIE, a déclaré la séance ouverte et a rappelé les points de l’ordre du jour amenés pour certains d’entre eux à validation par vote digital à distance.

ORDRE DU JOUR ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

La refonte des Statuts de l’Association a été mise au vote et approuvée lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire. Ces nouveaux statuts impliquent le passage à un conseil d’administration à 9 membres et la possibilité de nommer 1 délégué général, lui-même salarié de l’Association. Les statuts seront publiés prochainement sur notre site internet.

ORDRE DU JOUR ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

  • Une partie de la refonte de notre nouvelle identité graphique a été présentée, les autres éléments seront dévoilés prochainement
  • Le bilan et les comptes 2019, le prévisionnel ainsi que la cotisation 2020 ont été approuvés
  • La cotisation 2021 a été approuvée

LISTE DES élus

De nouveaux membres du CA ont été élu et nous leur souhaitons à tous Bienvenue ; voici les élus :

  • Julien RIVAT
  • Franck JANIN
  • Philippe OUTREQUIN
  • Paul-Louis SADOUL
  • Clément CASTEL

CONSTITUTION DU BUREAU

L’ordre du jour s’étant épuisé, et la séance levée, le nouveau Conseil d’Administration  s’est réuni ce même jour, afin de constituer le bureau, ainsi ont été élus :

  • Présidente : Laurence BONNEVIE
  • Trésorier : Philippe OUTREQUIN
  • Secrétaire : Ivan BAUDOUIN
  • Membres : Frédéric COLAS, Sylvain CHATZ, Franck JANIN, Julien RIVAT, Clément CASTEL, Paul-Louis SADOUL

Nomination d’un délégué général

Victor HOPPE a été nommé Délégué Général par le nouveau Conseil d’Administration.

Cette journée du 12 octobre s’est clôturée et a posé les bases d’un nouveau fonctionnement.

Toute l’équipe en place remercie les membres du CA de leur confiance pour atteindre les objectifs et mener à bien les missions qui nous ont été confiées.

Rédacteurs : Sylvie Miranda, Maxime Cochais, Marie-José Mercier, Victor Hoppe

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Suivez notre actualité !

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.