Comment bien vivre en collectif passif ?

Bien vivre en Bâtiment Passif collectif représente toujours un défi pour les locataires qui découvrent souvent ce type de construction au moment où ils prennent possession des lieux.
C’est également un défi pour les bailleurs, qui doivent mettre au point une documentation qui met fin à des a priori sur la construction passive et qui leur explique simplement comment tirer au mieux parti des équipements à leur disposition.

La Maison Passive a souhaité venir en aide à ces bailleurs et propose désormais un manuel utilisateur spécialement pensé pour le Bâtiment Passif collectif.

Le manuel utilisateur du Bâtiment Passif collectif de La Maison Passive
Le manuel utilisateur du Bâtiment Passif collectif de La Maison Passive

EXPLIQUER SIMPLEMENT

Ce livret de 35 pages revient sur les 7 points cruciaux du Bâtiment Passif :

  • Les principes du Passif
  • La ventilation double flux
  • Le chauffage
  • L’eau chaude sanitaire
  • Les fenêtres
  • L’étanchéité à l’air
  • L’électroménager

Rédigé par une ingénieure et une rédactrice technique, toutes deux spécialisées en construction passive, chacun des points a été émaillé de bonnes pratiques et de détails à savoir afin d’exploiter l’aspect “passif” du logement au mieux.

Le manuel permet aux locataires d’apprendre, par exemple :

  • comment bénéficier du confort maximal dans le logement ;
  • comment décorer le logement sans mettre en péril l’étanchéité à l’air ;
  • les premières étapes de la maintenance de la ventilation du logement.

Ce guide s’adresse également à tous les décideurs souhaitant concrétiser une opération passive, en proposant pour chaque point crucial de conception un panel de solutions variées et déjà mises en œuvre sur des chantiers.

Il s’agit d’ailleurs de l’un des supports de cours de la formation CEPH spécialement dédiée aux décideurs, le CEPH D.

BAILLEURS, PERSONNALISEZ VOTRE MANUEL UTILISATEUR !

La Maison Passive vous propose une offre spécifique afin de personnaliser ce livret avec les références et les illustrations du matériel effectivement mis en oeuvre sur votre opération collective.

Le ballon d’eau chaude a un fonctionnement atypique ? Vous souhaitez sensibiliser vos locataires à la maintenance de leur ventilation double flux individualisée ? Ce manuel vous permettra d’informer et d’anticiper nombre de questions de vos locataires, et de les sensibiliser à la haute efficacité énergétique de votre logement.

Cliquez ici pour découvrir notre offre dédiée et ses modalités.

CURIEUX, PERSONNALISEZ VOTRE MANUEL UTILISATEUR !

Vous pouvez vous procurer un ou plusieurs exemplaires du manuel utilisateur Bâtiment Passif collectif auprès de La Maison Passive.

Le manuel est à 15 euros frais de port inclus, l’unité.

Cliquez ici pour obtenir le bon de commande.

 

 

 

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.