PHPP Expert +

Vous avez déjà suivi notre formation CEPH et souhaitez aller plus loin ?

Nombre de nos stagiaires nous demandent une formation d’approfondissement des compétences de conception de Bâtiments Passifs.

Un programme cohérent découpé en 3 modules pouvant être suivis “à la carte”.

La formation complète est conclue par un examen à la clé pour mettre en valeur vos acquis et obtenir la certification Passivhaus « PHPP Exepert ». Pour passer l’examen, il est nécessaire de suivre les 3 modules.

Programme

  • Mettre en application les conventions de saisie ­plus ­précises propres aux bâtiments ­non résidentiels à l’occasion d’un ­atelier­ PHPP ­avancé.
  • Calcul de la consommation d’ECS et la saisie des murs rideaux
  • Les choix concernant le phasage des travaux d’­efficacité à l’aide du puissant outil Variantes 
  • Outil de pré-certification pour les ­rénovations­ par étapes.
Le ­plugin pour SketchUp designPH­ 
  • un gain de temps pour la ­saisie de bâtiments à géométrie complexe dans le ­PHPP
  • accélère l’­optimisation de la­ conception grâce à un calcul d’ombrages au plus proche de la réalité­.
  • réalisation de la saisie d’une enveloppe thermique et éléments d’ombrage d’un projet en 3D
  • comment obtenir un bilan énergétique préliminaire et optimiser le bâtiment avant d’exporte sa géométrie et ses composants vers le PHPP

Le calcul des ponts thermiques est un élément crucial de la conception et l’optimisation des bâtiments passifs. Ils doivent être ­évalués et ­calculés ­séparément à l’aide d’un ­logiciel de­ simulation de­ ponts thermiques en 2D ou 3D­, afin que ces ­valeurs­ soient saisies dans le PHPP et prises en compte dans le bilan.

Dans cet ­atelier dédié au calcul des ponts thermiques, vous apprendrez à optimiser et ­calculer ces points faibles à l’­aide du logiciel ­libre THERM.

Agenda des formations 2024

Aucune session de formation PHPP Expert+ n'est programmée pour l'instant

L'examen PHPP Expert +

L’examen porte sur les 3 modules et est en ligne.


Durée : 1 h 30
Partie 1 : QCM portant sur les notions théoriques – Durée 45 minutes
Partie 2 : Exercices pratiques sur PHPP – Durée 45 minutes

Informations : Une version d’essai du PHPP, de design PH vous sera gracieusement fournie dans le cadre du cours.

Durée totale (3 modules)

Type d'apprentissage

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.