Green Solutions Awards : mettez en valeur votre réalisation passive !

La 5e édition de la compétition est lancée ! Inscrivez vos bâtiments passifs pour inspirer les professionnels du monde entier.

Un concours qui évolue

Après avoir mis le focus sur les bâtiments puis les quartiers, les Green Solutions Awards s’ouvrent en 2017 à une nouvelle catégorie : les infrastructures.
Le seul impératif est que la construction inscrite dans la compétition ait été livrée entre le 1er janvier 2012 et le 30 juin 2017.

Constructions pour les climats tempérés ou chauds, bâtiments bas carbone, smart buildings… Il y a forcément une catégorie pour votre bâtiment !

Comment s’inscrire ?

Vous pouvez présenter une ou plusieurs réalisations. Les bâtiments peuvent être inscrits par tout intervenant de l’opération, de l’architecte à l’entreprise du bâtiment en passant par le promoteur ou le propriétaire.

Il suffit de vous connecter à Construction21, de référencer votre ou vos bâtiment(s) et de sélectionner la catégorie correspondante. N’oubliez pas de détailler les solutions mises en place pour justifier votre choix de catégorie.

Rendez-vous sur la page d’inscription pour plus d’informations.

Calendrier de la compétition

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 1er juin. Un jury d’experts et un vote en ligne départageront les candidats dans chaque pays, puis au niveau international. Les gagnants nationaux seront annoncés courant septembre et se verront remettre leur prix à l’occasion de la COP23, à Bonn, en novembre.

Une première lettre d’information pour inciter les internautes à voter sera envoyée fin avril et fera figurer les premiers inscrits.

Retrouvez le communiqué de presse du lancement de la compétition en cliquant ici.
Toutes les informations sur les Green Buildings Awards 2017 sont à retrouver ici.

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.