Green Solutions Awards : Soutenez les bâtiments passifs inscrits !

Nous vous avons fait suivre le 15 mars dernier, le lancement des Green Solutions Awards 2018 de Construction21 ! Ce concours international récompensera des réalisations exemplaires et des entreprises pionnières de la construction et de l’aménagement durables. Les votes sont ouverts pour la phase nationale.

Soutenez les couleurs du passif !

La sélection finale des concourants de cette édition 2018 est désormais connue.  Il est temps de soutenir
les acteurs français du passif en votant pour décerner le prix du public au bâtiment de votre choix.

Les votes seront ouverts jusqu’au 10 septembre : votez et choisissez vos bâtiments passifs préférés !

[lmpbutton lien=”https://www.construction21.org/france/contest/fr/green-solutions-awards-2018-batiments.html” couleur=”#8dbe23″ titre=”VOTER”]

Objectif : lumière sur le passif

Le concours est l’occasion rêvée d’offrir un coup de projecteur sur l’exemplarité des constructions passives. Les espoirs sont grands de les voir figurer en bonne position dans un maximum de catégories.

Les réalisations participantes bénéficient toutes d’une couverture médiatique massive, grâce à une intense campagne de communication multicanale relayée par le réseaux Construction 21 et ses partenaires. Privilège des lauréats, chaque gagnant bénéficiera d’une page dans la brochure du concours et se verra aussi offrir une vidéo, diffusée sur le web !

Une force de frappe composée de nombreux partenaires

Le concours est soutenu par l’ADEME et la Global Alliance for Buildings & Construction. Des entreprises, activement engagées dans la lutte contre le changement climatique, contribuent également à l’organisation du concours ainsi que près de 80 partenaires médias français et internationaux, dont la Maison Passive, qui assurent la promotion des Green Solutions Awards 2018 en relayant l’information auprès de leur réseau.

C’est donc le moment de soutenir la construction passive en votant pour lui faire profiter au maximum de cette force de communication exceptionnelle !

[lmpbutton lien=”https://www.construction21.org/france/contest/fr/green-solutions-awards-2018-batiments.html” couleur=”#8dbe23″  titre=”VOTER”]

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.