Invitez le public à découvrir votre bâtiment passif !

Les 11, 12 et 13 novembre 2016, les Journées Portes Ouvertes Maison Passive vous offriront à nouveau la possibilité de faire découvrir la construction passive au public.
Envie de mettre en valeur votre savoir-faire en matière de construction passive ou de faire connaître au public les talents cachés d’une ventilation double flux ? Les Journées Portes Ouvertes sont faites pour vous !

Qu’est ce que sont les Journées Portes Ouvertes Maison Passive ?

Cet évènement, étalé sur 3 jours, propose aux propriétaires et habitants de bâtiments passifs, d’ouvrir leurs portes au public. Organisées à l’échelle internationale, ces journées ont pour vocation de vaincre les clichés du bâtiment passif (irrespirable, on ne peut pas y ouvrir les fenêtres, “bâtiment-thermos”…) et de proposer au public de découvrir les dessous et le fonctionnement du côté passif de ces bâtiments.

Qui participe aux Journées Portes Ouvertes ?

Affiche JPO 2016_webCôté public, ce sont des gens à la curiosité bien placée, souhaitant se renseigner et découvrir ce type de construction qui gagne de plus en plus en popularité en France. Parmi eux, de nombreuses personnes nourrissent un projet passif et visitent le bâtiment le plus proche de chez eux pour poser leurs questions avant de passer à l’action.

Côté professionnels, ce sont des architectes, des ingénieurs ou des constructeurs ayant un intérêt pour la construction à haute efficacité énergétique. Il se peut qu’ils découvrent la construction passive suite à la demande d’un client… Quoi de mieux alors que de faire l’expérience du passif à la première personne et d’échanger avec des confrères ayant déjà une expérience dans le domaine ?

Comment participer aux Journées Portes Ouvertes ?

Vous souhaitez faire visiter votre bâtiment ?

Vous êtes un particulier et vous souhaitez partager le confort que vous procure votre bâtiment ?
Vous êtes un professionnel et vous souhaitez mettre en valeur votre savoir-faire ?
Ouvrir vos portes sera très simple !
Remplissez le formulaire de participation et faites-nous parvenir 2 photos récentes de votre bâtiment (à l’adresse info@lamaisonpassive.fr)
Un e-mail vous parviendra sous peu pour vous confirmer l’inscription du bâtiment.

Les Journées Portes Ouvertes courent sur 3 jours, mais vous êtes libre d’organiser vos dates et horaires de visite : créneaux prédéfinis ou rendez-vous avec les visiteurs. Par ailleurs, votre adresse ne sera pas divulguée en ligne.
Les visiteurs vous contacteront directement par e-mail pour s’inscrire à l’un des créneaux de visite que vous proposez ou pour planifier avec vous un horaire de visite.

Vous souhaitez visiter un bâtiment près de chez vous ?

Un peu de patience ! Nous récoltons les inscriptions et publierons la liste des participants très bientôt sur le site. D’ici-là, n’hésitez pas à venir de temps en temps visiter le site pour ne rien louper de l’actualité du passif !

Pour plus d’informations, contactez-nous : info@lamaisonpassive.fr

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.