Mooc Bâtiment Passif : devenez bêta-testeur !

Le 7 novembre prochain, La Maison Passive lancera le tout premier Mooc dédié au Bâtiment Passif sur la plateforme mooc-batiment-durable.fr. Et nous avons besoin de votre aide ! Du 2 au 13 octobre, vous pourrez tester le cours en avant-première et nous faire part de vos suggestions.

Un avant-goût du Mooc Bâtiment Passif

Tout d’abord, rappelons qu’un Mooc est un cours en ligne gratuit et accessible à tous. La plateforme mooc-batiment-durable.fr, a été lancée par le programme Pacte et par l’Ademe pour permettre aux professionnels du bâtiment de développer leurs compétences en bâtiment durable. Chaque Mooc présent sur la plateforme rassemble des milliers d’apprenants.

Le 7 novembre, une première session du Mooc Bâtiment Passif et Bas Carbone – L’approche globale par le BIM, sera jouée pendant 6 semaines. Et au vu des réactions sur les réseaux sociaux, on peut dire qu’il est attendu !

Devenez bêta-testeur et contribuez à sa qualité !

Mais avant que le grand public ne découvre le cursus, nous vous proposons de le tester en avant-première, du 2 au 13 octobre. Vous pourrez ainsi nous faire part de vos impressions, nous aider à « resserrer les boulons », et contribuer à la réussite du projet !

Concrètement, il s’agit de visionner les vidéos, lire les contenus et faire les exercices, comme un utilisateur normal. Puis de nous faire remonter vos remarques à l’aide d’un document partagé en ligne.

Je veux tester !

Vous pourrez tester la moitié ou la totalité du cursus, selon votre choix. Le cours est séquencé en 6 chapitres, pour une durée totale de 8h environ. Il faut donc compter environ 4h pour en tester la moitié, et 8h pour en tester l’intégralité.

  • Du 2 au 8 octobre : test des chapitres 1, 2 et 3
  • Du 9 au 15 octobre : test des chapitres 4, 5 et 6

Confirmez votre participation en cliquant sur le lien ci-dessous.

[lmpbutton lien=”https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdbMQokq6zoF1dKC3B236speMNha5bYxnWKAJ15Q-k-Usi6UQ/viewform” couleur=”#8dbe23″ titre=”S’inscrire”]

Nous restons à votre disposition pour toute question. Et un grand merci d’avance pour votre aide !

Un projet soutenu par l’Ademe, et le Programme Pacte.

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.