Mooc bâtiment passif : prochaine session dans 1 mois !

Le Mooc Bâtiment Passif ouvre une deuxième session dans un mois, les inscriptions sont ouvertes !

Le 22 mai prochain débutez cette formation gratuite qui vous permettra de vous lancer dans un projet de construction passif. Les inscriptions sont ouvertes alors n’attendez plus !

Public visé

Ce Mooc s’adresse aux professionnels comme aux particuliers ayant un projet de conception ou de construction dans l’optique de leur délivrer une première approche du passif. Il évoquera à la fois la conception passive et sa mise en œuvre sur le chantier, s’adressant ainsi tant aux architectes, bureaux d’études, etc. qu’aux entreprises de chantier.

Aucun pré-requis n’est nécessaire, mais des points techniques seront abordés. A noter que le Mooc délivre des connaissances sur le passif mais en aucun cas des compétences professionnelles.

Contenu de la formation

Apprenez en 6 semaines comment réduire de manière drastique les déperditions de vos bâtiments, et comment capitaliser sur les gains énergétiques passifs comme le soleil ou la chaleur des occupants. Faites aussi le point sur les bonnes et les mauvaises pratiques, la valeur ajoutée du BIM et les garde-fous vous permettant de garantir la bonne réussite de votre projet.

Thématiques de la formation

Ce Mooc, développé par La Maison Passive, s’appuie sur l’expérience de 7 années en tant qu’organisme de formation. Les cours suivent un plan strict pour vous donner les clés de ce concept de construction et d’intégrer une véritable communauté d’apprenants.

  • Comprendre la construction passive
  • Réduire les déperditions (transmission)
  • Réduire les déperditions (ponts thermiques)
  • Réduire les déperditions  (étanchéité à l’air)
  • Augmenter les gains énergétiques
  • Bilan déperditions/gains : la chauffage
  • Finaliser son projet

Pour voir le plan détaillé des cours : cliquez ici

évaluation

Cette formation en ligne donne lieu à une attestation de suivi et non à un diplôme. Un taux de réussite de 60% aux exercices est nécessaire pour y être éligible. D’une durée réduite et d’un format « à distance », le Mooc ne peut en aucun cas se substituer à une formation présentielle. Ainsi, le Mooc ne prépare pas à l’examen CEPH, mais constitue une excellente introduction à la formation CEPH.

Les inscriptions sont ouvertes. Rendez-vous le 22 mai prochain pour le début de la formation!

[lmpbutton lien=”https://www.mooc-batiment-durable.fr/courses/course-v1:LAMAISONPASSIVE+2017MOOCBAT02+SESSION02/about” couleur=”#8dbe23″ titre=”S’inscrire”]

Le Mooc Bâtiment Passif, un projet soutenu par l’Ademe et le Programme Pacte.

Pour en savoir plus sur le Mooc.

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.