Nancy Grand Cœur – Nancy (54) – Rolf Matz Architecture

Dans la capitale des ducs de Lorraine, le projet de la ZAC Nancy Grand Cœur, destiné à redonner au quartier de la gare ses lettres de noblesse, poursuit son développement. C’est dans ce contexte que s’inscrit la construction de deux immeubles de 54 et 7 logements passifs par les architectes et ingénieurs de l’agence Rolf Matz Architecture.

« La ZAC est un éco-quartier : il nous semblait évident et nécessaire que le projet soit passif », témoigne Eric Fauconnier, chef de l’agence Rolf Matz spécialisée dans la conception de bâtiments sobres et frugaux. « Le bailleur social souhaitait s’engager dans une démarche de performance énergétique pour son futur bâtiment, il a donc été rapidement convaincu par notre proposition », ajoute l’architecte.

© Rolf Matz Architecture

Malgré leurs superficies conséquentes (respectivement 3 022 et 699 mètres carrés), les deux édifices allient hautes performances thermiques, confort d’usage et intégration intelligente. Situés à l’intersection de l’avenue Leclerc et du boulevard de l’insurrection du ghetto de Varsovie, à l’extrémité sud-est de la ZAC, ils s’inscrivent en effet dans un tissu urbain existant polymorphe, que les volumes et les matériaux, aussi sobres que possibles, permettent de ne pas bousculer.

© Rolf Matz Architecture

FICHE TECHNIQUE

Architectes et bureau d’études thermiques
Rolf Matz Architecture
Livraison 2023
Localisation Nancy (54)
Label Bâtiment Passif Classique
Coût des travaux 1 695 €/m² HT
Surface de référence énergétique 3 022 et 699 m²
Besoins de chauffage 6,97 et 10,42 kWh/(m²a)
Puissance de chauffe 6,6 et 9,5 W/m²
Fréquence de surchauffe 0 %
Test d’infiltrométrie n50 = 0,11 et 0,15/h 
Consommation d’énergie primaire 112 et 98 kWh/(m²a)
Rendement VMC double-flux 83 %
Châssis triple vitrage Uw = 0,76 W/(m²K)
Murs extérieurs isolant polyuréthane. U = 0,130 W/(m²K)
Dalle isolant polystyrène U = 0,142 W/(m²K)
Toiture isolant polyuréthane. U = 0,094 W/(m²K)

DSC_0404

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.