La Maison du Passif lance Passi’nergie, l’afterwork du réseautage haute performance

À vos agendas ! Le 6 juin 2024, l’association La Maison du Passif est heureuse de vous convier à son premier événement networking : Passi’nergie ! Une opportunité unique de se retrouver entre acteurs et experts du passif, de nouer de nouvelles relations et d’initier des projets inédits autour d’un cocktail à l’ambiance conviviale.

Soucieuse de fédérer les acteurs professionnels du Passif, La Maison du Passif organise le tout premier événement networking du secteur. Imaginé pour développer et consolider une filière pérenne, l’événement a pour ambition de mettre en réseau les professionnels français impliqués dans la conception passive. Objectif : échanger autour des meilleurs pratiques, partager ses retours d’expérience et initier de nouveaux projets. 

Entrez en synergie : inscrivez-vous !

📅 Jeudi 6 juin 2024, de 19h30 à 21h30
📍 Pavillon de l’Arsenal – Paris 4e (métro Sully-Morland ou Bastille)
💼 Événement réservé aux professionnels

Passi’nergie est un événement organisé par l’association La Maison du Passif et soutenu par :

IZODOM est le seul fabricant de matériaux qui propose une technologie complète pour la construction de maisons économes en énergie et passives. Entreprise familiale, IZODOM opère sur le marché depuis 1991 avec une présence partout dans le monde, et notamment en France. La technologie mise en œuvre est certifiée par l’Institut allemand de la maison passive à Darmstadt.

Design sans titre (8)

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Suivez notre actualité !

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.