Semaine du Développement Durable : la sélection passive

14162-logo-semaine-europeenne-DD -vectoLa Semaine Européenne de Développement Durable est une initiative dont l’objectif est d’encourager et de faire connaître des activités de promotion du développement durable dans toute l’Europe.

Elle aura lieu cette année du 30 mai au 5 juin.
Initiative autrefois 100% française, la “semaine du DD” a ouvert ses portes à l’Europe depuis 2015. L’an dernier, ce sont 21 pays d’Europe qui ont participé à cette semaine riche en évènements.

Et le phénomène prend de l’ampleur : en 2016, on recense 38 pays participants et presque 3 000 manifestations à vocation durable. Il y en a forcément une près de chez vous !

Notre sélection passive

Visite d’une maison passive, à Plourin-lès-Morlaix (22)
La rencontre débutera par une présentation de la construction passive et sera suivie de la visite d’une maison certifiée passive, réalisée en panneau de bois massif.
Visite le samedi 28 mai à partir de 14h.
Inscriptions et détails à retrouver ici

Conférence “Tout savoir pour bien rénover son logement”, à Cellieu (42)
L’Espace Info Energie de la Loire organise une réunion d’information pour tous les propriétaires de logement qui souhaitent connaitre les solutions et les étapes-clefs de la rénovation énergétique dans l’habitat.
La conférence fera un état des lieux des différents standards de rénovation, dont le passif.
La conférence aura lieu le mardi 31 mai à 19h30.
Plus de renseignements en cliquant ici.

Visite d’une maison passive, à Le Merzer (22)
Cette présentation permettra de dialoguer avec les propriétaires sur les avantages et les enseignements à en tirer alors que se profilent les normes 2020
Visite le 4 juin, à 10h.
Plus de renseignements en cliquant ici

Visite d’une maison passive et durable, à Bourg-Achard (27)
Un particulier vous ouvre ses portes. La visite permet d’échanger autour d’un témoignage et d’exemples probants.
Visite le 5 juin, de 10h30 à 11h30, inscription obligatoire.
Plus de renseignements en cliquant ici

Retrouvez l’ensemble des évènements de la semaine du Développement Durable en cliquant ici.

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.