Trophées du Bâtiment Passif 2025 : les candidatures sont ouvertes !

À vos dossiers de candidature ! Organisés par La Maison du Passif depuis 2019, les Trophées du Bâtiment Passif récompensent chaque année les projets passifs récemment livrés les plus remarquables. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 18 octobre 2024, minuit.

Qui pour succéder aux lauréats des Trophées du Bâtiment Passif 2024 ? Chaque année, ces Trophées offrent aux concepteurs de projets passifs une reconnaissance inédite dans le secteur du bâtiment à haute performance énergétique.

Dès aujourd’hui, et ce jusqu’au 18 octobre prochain, La Maison du Passif ouvre les candidatures aux Trophées. Tous les acteurs ayant participé à la réalisation du projet, qu’ils soient maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs ou artisans peuvent envoyer leur dossier de candidature (téléchargeable ici) et le renvoyer complété, accompagné du règlement signé à l’adresse : passibat@lamaisonpassive.fr

Nouveautés 2025

Pour cette 7e édition, les différentes catégories des Trophées font peau neuve. Ainsi, en 2025, les lauréats seront récompensés selon cinq catégories inédites : “Grand Prix du Jury”, “Projet Neuf”, “Projet Rénové”, “Performance énergétique et frugalité” et enfin “Innovation”. 

Le palmarès sera quant à lui dévoilé lors de la soirée de remise des Trophées organisée le 18 mars 2025 à l’occasion du salon Passibat’

Trophées du Bâtiment Passif 2025
©TLAgency

Conditions de participation

Pour rappel, le concours est ouvert aux bâtiments passifs labellisés « Bâtiment Passif » OU à minima ayant fait l’objet d’un calcul PHPP, comportant une ventilation double-flux et ayant fait l’objet d’un test d’étanchéité à l’air satisfaisant le critère Bâtiment Passif (n50 <= 0,6 /h) ou EnerPHit (n50 <= 1,0 /h). Pour chaque candidature, il est demandé de joindre le rapport de test d’étanchéité à l’air, le rapport de mise en service de la VMC double-flux avec mesure des débits à chaque bouche ainsi que le PHPP du bâtiment à jour.

Pour ne rien rater de l'actualité du passif, inscrivez-vous à notre newsletter !

Une fois par mois, vous recevrez dans votre boîte mails des infos pratiques, des articles et les dernières actualités des acteurs de sobriété énergétique.

Trophées du Bâtiment Passif

Derniers articles

Envie de prendre part au mouvement vers la transition énergétique ?

Suivez notre actualité !

Transmettez-nous vos coordonnées, un conseiller vous recontacte rapidement.

Suivez notre actualité !

Le label "BaSE", Bâtiment sobre en énergie

Construire passif, la garantie d'un bâti de qualité.

Concevoir et construire un bâtiment passif est un objectif ambitieux. Voilà pourquoi la certification Bâtiment Passif a évolué pour inclure le label BaSE (Bâtiment Sobre en Énergie).

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Ce label a été pensé pour récompenser les efforts de toutes les équipes ayant collaboré au projet et pour saluer la performance énergétique du bâtiment certifié.
Il reprend les bases de la certification passive, mais assouplie :

  • Le besoin de chauffage doit être inférieur à 30 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an (contre 15, en Bâtiment Passif)
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 1 par heure (contre 0,6 en Bâtiment Passif)
  • Les autres critères restent identiques.

Le label "bâtiment passif premium"

La première maison passive Premium de France © Jean-Louis Bidart

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

La catégorie « Bâtiment Passif Premium» est la plus exigeante de toutes : elle récompense les bâtiments générant au moins 120 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.

Le label "bâtiment passif plus"

La première maison passive Plus de France

À l’aube de la transition énergétique, la certification Bâtiment Passif a évolué pour accueillir deux nouvelles catégories, Plus et Premium, axées sur l’utilisation des énergies renouvelables. Elles valorisent les constructions ayant fait le choix d’être productrices d’énergie.

Valoriser l'utilisation des énergies renouvelables

Dans la catégorie « Bâtiment Passif Plus », le bâtiment devra générer au moins 60 kWh/(m²a) d’énergie par rapport à l’emprise au sol du bâtiment.

Il devra également justifier du respect des 4 critères de base du passif :

  • Un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh d’énergie utile par m² de surface de référence énergétique et par an
  • Une consommation totale en énergie primaire (tous usages, électroménager inclus) inférieure à 120 kWh par m² de surface de référence énergétique par an
  • Une perméabilité à l’air de l’enveloppe mesurée sous 50 Pascals de différence de pression inférieure ou égale à 0,6 par heure
  • Une fréquence de surchauffe intérieure (> à 25°C) inférieure à 10 % des heures de l’année.